Vivacité & Vermeille

Ici, quelques transmissions simultanées d'inspiration

Sep 9

Et si nous parlions de tout ce dont nous ne parlons pas. Tous ce qui déchire les entrailles dimmemorials moments qui ont transcende notre existence au plus haut point simplement par pure réflexion exiguë qui peut bien sortir de notre esprit? Voila que je m,en tire en songeant a mes regrets aux choses qui ont deja tenues, que jentreprenais de faire exister, qui none malheureusement pas pu se réaliser. je me rend compte de l<etat las dans lequel jetais au secondaire. c’est comme si je laissais tout défiler devant moi sans faire partie du décor. Je déambulais sanas but, sans prétention, seulement en songeant a passer mes minutes de mal-etre seul, sans besoin extérieur. c’est un peu a ça que le weed me servait. a mexclure moi meme par simple besoin dintroversion. quoi que j’aime le contact humain, mais c’est comme si jaccordais tellement dimportance a certaines relations qu’il ny avait rien dautre a quoi je pouvais songer en guise de distraction. c’est bien comme ça aussi. mais abandonner ses désirs ça c dal merde faites pas ça


Mar 21

Étant donné

Dès lors que les yeux de jades se fondent dans les buissons, une créature à l’hypnotique vision fait frémir ma curiosité d’égayement. Une foudre rugissante saisit mon étonnement figé et une peur irréelle s’empare de moi. C’est que je sens que la véracité de la bête féroce ne me souhaite pas de mal. Alors je la vois, et réagit comme si ma réponse se ressentait autant. Une fixation contemplative, déchirée, offrant dès lors une page vide. Désormais, il n’y a que l’insondable blanche innocence et la possible déposition de taches en raison de vision. Des paires d’iris dans la fusion du vécu. Que de joies a se sentir personnage! Hormis les besoins, l’envie de retourner silencieusement sur la tranquille plage aux eaux saines, de s’étendre en ange dans le sable, d’y fondre sans soupçon de téléportation, et d’observer ces oiseaux de feu, là, dans le ciel, qui, comme par délibérément, se détachent d’une plume afin de faire flamboyer le décor du bonheur des sourires. Comme la tentation est exquise!


Mar 11


Mar 9

Feb 28
full-as-much-heart:

Overgrowth - Parker Fitzgerald &amp; Riley Messina

full-as-much-heart:

Overgrowth - Parker Fitzgerald & Riley Messina

(via chantdeschampsderuines)





formule140:

Une langue Des livres Tes lèvres Nos langues Se livrer (V)ivre
Des centaines d’autres mouchoirs sur: formule140.tumblr.com

formule140:

Une langue
Des livres
Tes lèvres
Nos langues
Se livrer
(V)ivre

Des centaines d’autres mouchoirs sur: formule140.tumblr.com

(via chantdeschampsderuines)


Page 1 of 44